Chanceux

En prenant la décision de ce voyage, on choisit de tout quitter. Amis, famille, travail, maison, repères. Cela implique de faire des sacrifices, de renoncer. Ce type de décision nécessite du courage, de l’insouciance, un soupçon de confiance en soi et d’optimisme. Partir en temps de planète covidée ajoute encore un peu de piment. Certains nous ont dit du panache. Le mot est plutôt bien choisi. Oui nous avons un peu de tout ça.

Mais on a surtout de la chance. En premier lieu de la chance d’avoir un passeport européen, un système éducatif qui nous permet de prendre le relais pour nos enfants, des employeurs qui nous comprennent et nous laissent la possibilité de partir pour mieux revenir. Mais ce n’est pas le plus important. On a avant tout la chance d’être entourés comme nous le sommes et d’avoir réussi notre pari.

Le pari, c’était de quitter notre appartement urbain et s’installer dans notre maison « à la campagne » à 8 mois du départ. Gagné. On a eu un petit pincement au cœur en la laissant. C’est un luxe indescriptible de partir en se disant qu’on sera heureux de retrouver notre chez-nous. Retrouver notre impasse, nos voisins, les petits paniers de haricots du jardin déposés au pied du pommier par Jacques, les poissons du petit bassin, le chant des oiseaux, le petit marché du samedi, le sourire des patrons du Petit Casino.  Retrouver nos fleurs, le figuier qui aura poussé. Goûter aux pommes du jardin. Y accueillir notre famille et nos amis qui seront heureux de nous y retrouver.

C’est le plus important. Et c’est là notre plus grande chance. On a vécu cette dernière année à la vitesse d’une fusée, de grandes décisions en petits travaux, de prise de repères en travail acharné et grands préparatifs de départ. On n’aurait pas réussi seuls. C’est parce que nous avons eu notre petit soleil, Milena, qui s’est occupé des enfants avec tellement de joie et d’amour que le quotidien de la famille a tenu le coup. C’est parce que nous avons trouvé Francine que nous étions sereins pour notre petit Robin. C’est parce que Maminou était là tous les mercredis, quelques week-end et les grandes vacances d’août avec les autres membres de la Stoeffler Family que nous avons tenu, que nous avons pu louer la maison et boucler les bagages. C’est parce que nos voisins nous ont accueillis si chaleureusement que nous nous sentons si bien à Vernouillet. C’est parce que nos voisins du 68 nous ont parlé de ce petit coin que nous y sommes, juste à côté d’eux, et qu’ils sont aujourd’hui bien plus que nos voisins. C’est aussi parce que nos amis sont venus nous aider le week-end à arracher la moquette, lessiver, monter des cabanes et des balançoires, retaper un toit, désherber etc etc que nous avons tant pu améliorer la maison. Et que nous serons heureux de la retrouver après notre aventure.

Dans cette déferlante de projets, nous avons la chance de n’avoir entendu que des encouragements, des paroles enthousiastes, des mots réconfortants qui nous ont portés. Des amis qui passent des soirées au téléphone avec un vendeur mexicain, des amis qui nous rappellent les premiers gestes de secours, des amis qui viennent nous voir pour un week-end ou juste le temps d’un détour pour nous dire au revoir. De la famille et des amis qui ont un peu peur pour nous, qui sont un peu tristes, qui savent que nous allons leur manquer, mais qui ne parlent que du positif. Tous les messages que nous avons reçus, tous les yeux embués que nous avons vus, nous les gardons dans notre cœur. Grâce à eux nous savons que nous pouvons partir sereins. Qu’on manquera des naissances mais qu’on verra des premiers pas, qu’il y aura des crémaillères différées, qu’il y aura d’autres soirées autour du brasero, de bonnes bouteilles à ouvrir, des vacances entre amis, des vacances avec Ilyes, des anniversaires, des Noël en famille, peut être un jour une Remoisière, beaucoup beaucoup de rires d’enfants autour de nous.

A notre famille, à tous nos amis qui se reconnaîtront, merci ! Nous sommes loin mais vous êtes dans nos cœurs.

Un commentaire sur « Chanceux »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s